Patrimoine

Rébénacq présente un ensemble assez homogène de maisons « béarnaises ». Ce sont surtout des maisons d’habitat, construites par des artisans. Les « maisons-blocs » rassemblant bergerie, étable et habitat sont à rechercher plus loin en vallée d’Ossau, il n’y en a que quelques unes à Rébénacq. Mais pour autant que de détails à remarquer dans cet habitat.

  • La disposition des maisons s’est modifiée au fil des derniers siècles, faisant disparaitre peu à peu les maisons présentant « pignon sur rue » ,

    voir page : Les maisons

  • Les encadrements des portes montrent eux aussi une modification importante selon qu’ils sont du XVIIe siècle ou du XVIII-XIXe siècle,

    voir page : Les encadrements

  • Les vantaux (la partie mobile de la porte) subissent une profonde évolution tout au long du XIXe siècle, avec la révolution industrielle,

    voir page : Les vantaux

  • Les ferronneries témoignent elles aussi de l’arrivée de techniques nouvelles, particulièrement les heurtoirs,

    voir page : Les ferronneries

  • Le petit patrimoine dit « mobilier urbain » reflète la diffusion de la fonte et des techniques industrielles,

    voir page : Le mobilier urbain

  • Quelques bâtiments émergent du lot commun, à commencer par l’église, mais aussi quelques maisons « bourgeoises », construites par des marchands ayant réussi dans le négoce, l’une d’elles a rapidement été considérée comme un château,

voir page : Les bâtiments remarquables