Les vantaux des portes

 

Les portes à planches croisées

Traditionnellement les vantaux étaient réalisés en planches croisées, horizontales à l’extérieur, verticales à l’intérieur, rendues solidaires par une abondance de clous. Les exemples rencontrés à Rébénacq montrent que ce type de vantaux est réalisé, au XVIIIe siècle ou début du XIXe, même pour des maisons aisées. L’intérêt de cette technique tient à sa simplicité, sa robustesse et au moindre coût de son exécution.

Portes planches croisées

Deux exemples de vantaux en planches croisées, celui de gauche orne une maison par ailleurs assez cossue (belle grille en fer forgé et têtes de clous travaillées).

Les portes à cadre

Un vantail peut également être constitué d’un cadre en bois rempli par des panneaux – comme  maintes portes d’armoire. Le cadre nécessite des assemblages avec tenon et mortaise, dont la confection est laborieuse avec un outillage à main. Ces portes à cadre ne se généralisent donc dans les milieux ruraux qu’assez tard, en deuxième moitié du XIXe siècle, lorsqu’un outillage mécanisé vient faciliter le travail – dans les villes, de belles portes à cadre ouvragées ornent dès le XVIIIe les maisons de notables.

Portes à cadre garnies de panneaux de bois.

Portes à cadre garnies de panneaux de bois.

 

Tant que le coût du verre reste prohibitif, le remplissage du cadre se fait par des panneaux de bois. Il diminue progressivement au fil du XIXe siècle. Le verre se limite d’abord à l’imposte – petite surface au-dessus du vantail, puis au début du XXe siècle, se développe en panneau vitré protégé par une grille. La conquête du vantail par le verre se poursuit avec des portes réalisées entièrement dans ce matériau, comme celles du secrétariat de mairie de Rébénacq refait en 2011.

Portes panneau vitrté

A gauche, porte avec imposte vitrée (’im’), l’encadrement en pierre est orné d’une moulure décorative, son motif est repris par le menuisier pour la barre d’imposte (’bI’, au-dessus du vantail). Photo du milieu : porte à panneau vitré protégé par une grille en fer forgé, la photo de détail à droite montre les initiales du propriétaire « E » « L ».